Du Genre à la Légende

Du Genre à la Légende

Les américains ont toujours utilisé le cinéma pour promouvoir leur style de vie et leurs valeurs. Les genres cinématographiques sont étroitement liés à cette culture et à ces mœurs.

Auteur(s) Laurent Préyale
Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Série documentaire
Année 2004
Durée 10 x 26 mn
Format 16/9

Extrait(s)
#1 la Comédie Musicale

#1 la Comédie Musicale

Héritière de l’opérette, du music-hall et du vaudeville, la comédie musicale ne cherche qu’à divertir son public. Le genre commence à se développer en 1930 grâce aux studios de cinéma à Hollywood. Un seul mot d’ordre : the show must go on… et l’argent doit rentrer dans les caisses !

Comment reconnaît-on une comédie musicale ? C’est tout simple : il suffit d’écouter le héros. S’il parle, c’est un film, s’il chante pour s’exprimer, c’est que vous regardez une comédie musicale ! Ce qu’il dit ne compte pas vraiment, et on est toujours surpris de le voir danser lorsqu’il parle. Ajoutez-y un décor grandiose voire kitsch, une musique qui rythme l’histoire, une histoire qui se termine toujours bien d’ailleurs.

Auteur(s) Laurent Préyale
Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Documentaire
Année 2004
Durée 26 mn
Format 4/3

Extrait(s)
Equipe technique

Montage Eric Magriau
Mixage Raphaël Devillers
Voix Marianne Basler

#2 le Western

#2 le Western

Le western est né avec le cinéma, les Américains écrivent enfin leur propre Histoire. Il raconte l’aventure de ces hommes qui ont conquis des terres inconnues à la fin du 19e siècle, avant que le rail ne relie les deux océans. Au cinéma, le cowboy tire d’abord et pose les questions après. Comment reconnaître un western ? C’est tout simple, cherchez d’abord le cowboy, c’est lui le héros. L’histoire est souvent la même : il parcourt les plaines pour venger sa famille lâchement assassinée, ou pour retrouver sa femme enlevée par les Indiens. Il arrive que le cowboy soit simplement épris de justice ; dans ce cas, il joue le rôle du sheriff. Les méchants sont indiens ou mexicains, alors que lui est toujours blanc. Il se bat seul contre tous avec son outil, le revolver, il défend les opprimés. Vous l’avez compris, le western est un genre manichéen, véritable miroir des valeurs américaines.

Auteur(s) Laurent Préyale
Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Documentaire
Année 2004
Durée 26 mn
Format 4/3

Extrait(s)
Equipe technique

Montage Eric Magriau
Mixage Raphaël Devillers
Voix Marianne Basler

#3 le Film Noir

#3 le Film Noir

Entre 1939 et 1946, les films américains sont interdits en France. A la Libération, les spectateurs se précipitent dans les salles qui projettent des films très éloignés des mélos et des comédies musicales sirupeuses de l’avant-guerre. Les critiques de cinéma français donnent un nom à ces films à l’atmosphère glauque, pessimiste : le film noir. Comment reconnaître un film noir ? Observez cette atmosphère si particulière, l’ambiance qui règne dans un film noir ne prête pas à l’humour. Et puis il est en noir et blanc. Les ingrédients du film noir sont : le détective, la blonde vénéneuse, les policiers, le chef de la mafia locale, l’énigme à résoudre et la psychologie des personnages.

Auteur(s) Laurent Préyale
Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Documentaire
Année 2004
Durée 26 mn
Format 4/3

Extrait(s)
Equipe technique

Montage Eric Magriau
Mixage Raphaël Devillers
Voix Marianne Basler

#4 le Film d’Aventure

#4 le Film d’Aventure

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage, et puis retourné plein d’usage et de raison vivre sereinement le reste de son âge. Le film d’aventure, c’est une galerie de portraits des héros de notre enfance, mais c’est aussi et surtout une manière pour l’homme de donner un sens à sa vie.
Si on glorifie l’individu en privilégiant l’action à la réflexion, si la psychologie des personnages est inexistante, si le héros est stéréotypé et s’il y a une suite au premier épisode, c’est que vous êtes en train de regarder un film d’aventure. Regardons le bon côté des choses, un film d’aventure se situe souvent dans un décor fantastique propice à l’imaginaire. Et même s’il idéalise le futur, alors qu’en réalité vous êtes plutôt pessimiste sur l’avenir de la planète, vous passez du bon temps, et puis l’histoire se termine bien. Avec le film d’aventure, vous vous évadez, c’est là sa grande force.

Auteur(s) Laurent Préyale
Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Documentaire
Année 2004
Durée 26 mn
Format 4/3

Extrait(s)
Equipe technique

Montage Eric Magriau
Mixage Raphaël Devillers
Voix Marianne Basler

#5 le Film d’Espionnage

#5 le Film d’Espionnage

Sous-genre du film de guerre, du film policier et parfois du cinéma d’action, le film d’espionnage possède l’intéressante particularité de refléter les événements politiques et militaires des grandes puissances. Il a souvent joué le rôle de baromètre des antagonismes idéologiques du monde. L’espionnage existait déjà en Grèce Antique : faux devins ou vrais espions, tous les moyens étaient bons pour permettre à un Roi de prendre l’avantage sur son voisin, dût-il pour cela enlever sa femme ou fabriquer un cheval géant, car l’espionnage, c’est d’abord protéger sa patrie. De César à Montesquieu, en passant par Napoléon ou Churchill, les grands stratèges ont utilisé sans états d’âme ces services de renseignements occultes, raison d’État oblige.

Auteur(s) Laurent Préyale
Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Documentaire
Année 2004
Durée 26 mn
Format 4/3

Extrait(s)
Equipe technique

Montage Eric Magriau
Mixage Raphaël Devillers
Voix Marianne Basler

#6 le Film d’Horreur

#6 le Film d’Horreur

Depuis ses débuts, le film d’horreur est le genre qui rapporte le plus à l’industrie cinématographique. Le spectateur aime se donner du frisson, mais où finit la réalité, où commence l’horreur ? Telle est la question fondamentale du genre. Un film d’horreur doit vous faire peur, vous savez que vous ne risquez rien assis sur ce fauteuil en train de regarder cette fille qui fait tout pour que le monstre la découvre, mais c’est plus fort que vous, votre tension monte, votre rythme cardiaque s’accélère, vos mains sont moites et vous avez complètement oublié où était garée votre voiture. Vous ne maîtrisez plus rien, et c’est très bien comme ça, vous êtes retombés en enfance. Mais si, rappelez-vous, la peur du noir et du monstre caché sous le lit, le plancher qui craque et les portes qui grincent. Cette peur du noir, c’est surtout la peur de l’autre, de l’étranger. Cette peur qui remonte à l’âge des cavernes, lorsque vos ancêtres n’avaient pas encore inventé le sabre laser pour se défendre des grands prédateurs.

Auteur(s) Laurent Préyale
Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Documentaire
Année 2004
Durée 26 mn
Format 4/3

Extrait(s)
Equipe technique

Montage Eric Magriau
Mixage Raphaël Devillers
Voix Marianne Basler

#7 la Comédie

#7 la Comédie

Depuis l’attaque du tigre à dents de sabre aux conseils avisés du psychiatre new yorkais, le rire a permis à l’homme de traverser les terribles épreuves de la vie. La comédie a donné une forme à ce rire, la comédie répond à ce besoin vital, c’est pour ça que c’est un genre à part. Tartes à la crème, jeux de mots, quiproquos et situations loufoques, la comédie revêt de nombreuses formes. Elle se définit par l’effet qu’elle cherche à produire : interpeler et faire rire. Elle pousse à réfléchir, voire à réagir. Elle n’est jamais innocente car derrière le sourire ou le fou rire, il y a toujours l’émotion, le pathétique et parfois la tragédie. Elle exorcise et dénonce un quotidien que vous cherchez à oublier, elle sert souvent de contrepoint aux situations dramatiques.

Auteur(s) Laurent Préyale
Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Documentaire
Année 2004
Durée 26 mn
Format 4/3

Extrait(s)
Equipe technique

Montage Eric Magriau
Mixage Raphaël Devillers
Voix Marianne Basler

#8 le Film de Suspense

#8 le Film de Suspense

Un plan, une information suffit parfois à faire la différence entre la surprise et le suspens. La surprise, c’est lorsqu’une bombe explose soudainement ; le suspens, c’est lorsque le spectateur a vu le serveur placer la bombe sous la table. Le temps est alors compté, le suspens commence. Le suspens est présent dans la plupart des films de genre, du film noir au film fantastique. C’est l’une des composantes nécessaires à la construction de l’histoire.

Striana

Auteur(s) Laurent Préyale
Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Documentaire
Année 2004
Durée 26 mn
Format 16/9

Extrait(s)
Equipe technique

Montage Eric Magriau
Mixage Raphaël Devillers
Voix Marianne Basler

#9 le Mélodrame

#9 le Mélodrame

Venu de la littérature du 19e siècle, le mélo est un drame populaire plein de rebondissements. Les personnages sont caricaturés, la mise en scène spectaculaire, et la morale manichéenne. Les archétypes sont rassurants : héros, méchants, victimes et bourreaux.
De quoi parlent les mélodrames ? D’amour, toujours d’amour ! Un amour plein de contrariétés et de frustrations, les hommes et les femmes se cherchent et se trouvent parfois. Eh oui, sachez que les personnages d’un mélodrame ont souvent du mal à choisir la voie du bonheur. Vous pouvez facilement reconnaître un mélodrame : les larmes vous montent aux yeux dès que vous repérez la victime, et la colère s’empare de vous lorsque le méchant apparaît.

Auteur(s) Laurent Préyale
Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Documentaire
Année 2004
Durée 26 mn
Format 4/3

Extrait(s)
Equipe technique

Montage Eric Magriau
Mixage Raphaël Devillers
Voix Marianne Basler

#10 le Film de S.F.

#10 le Film de S.F.

Au début du siècle, la Lune faisait rêver Georges Méliès. Il suffit aujourd’hui d’acheter un billet pour toucher du doigt cette lointaine banlieue et ramener sur Terre des photos souvenirs ou des cailloux de l’espace. La science finit-elle toujours par transcender la fiction ? Si vous voyez un homme revêtu d’un costume argenté en train de prendre le thé avec un… une… enfin, avec un martien… vous êtes vraisemblablement en train de regarder un film de science-fiction, ou alors vous devriez consulter votre psychiatre.

Striana

Auteur(s) Laurent Préyale
Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Documentaire
Année 2004
Durée 26 mn
Format 4/3

Extrait(s)
Equipe technique

Montage Eric Magriau
Mixage Raphaël Devillers
Voix Marianne Basler