Réception : faites entrer l’accusé !

Réception : faites entrer l’accusé !

Entre réalisme et théâtralisation, Christophe Correia a su interpréter la partition de Serge Valetti qui plonge dans les profondeurs de l’âme humaine, tressant et dénouant les drames intimes. Le talent de Jean-Claude Dreyfus, plus souple qu’une danseuse étoile lui permet de pouvoir tout jouer de la poésie de Rictus dans « Les soliloques du pauvre » à la farce énaurme du « Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens », pour ne citer que des prestations récentes. Dans « Réception », il trouve un rôle à sa mesure et à sa démesure. Tour à tour répugnant et pathétique, inspirant la compassion comme le rejet, il donne à ce personnage d’homme déchu une réelle humanité. Face à ce géant, Claire Nebout, dans un double rôle de composition, tient la route et donne une belle dimension à ce huis clos qui, de tensions en pulsions, frise l’onirique cauchemardesque d’un ailleurs près de chez vous.

Lycoprod
Paris capitale

Auteur(s) Laurent Préyale
Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Documentaire, Théâtre
Année 2008
Durée 13 mn
Format 16/9

Bande annonce
Equipe technique

Montage Eric Magriau

Spectacle

Auteur du spectacle Serge Valetti
Mise en scène Christophe Correia
Comédien(s) Jean-Claude Dreyfus, Claire Nebout