D’hommages sans interdits

D’hommages sans interdits

Il était une fois un Monsieur qui avait un œil baignant dans un réel absurde nous contant pendant des lustres en baccarat de folles anecdotes lumineuses. Je me suis dit voilà ma dote et mon antidote « l’Artiste » fut le détonateur et je vais tenter de faire naviguer cette planche sur la mer houleuse de son talent et de suivre son rythme magique en l’interprétant. Je m’attaque à un maître du mot motivé par l’émotion qu’il me transmet à chaque moment … c’est le mot de la fin. JcD .
Une belle-mère, un poussin dans son gros ventre, la lune qui ne cesse de venir et de repartir, un pianiste primitif, un mille-feuille, Jésus est-il de retour. .. Jean-Claude Dreyfus rend visite à Raymond Devos. Son petit pied-à-terre dans l’imaginaire est le bistrot idéal où l’on disserte de tout et de rien, surtout de rien. Quitter ce monde en trois dimensions pour entrer dans celui sans dimension aucune. Quelques mots de Devos, des mots que l’on retrouve avec gourmandise, d’autres inédits. Chez Devos il y a tant de trésors cachés qui restent à découvrir. Jean-Claude Dreyfus Magicien, Jongleur, Musicien, Chanteur lui rend un vibrant hommage sans interdits. C.C.

CLC Productions
Tangaro
20h40 productions
Théâtre de Cambrai
Lyon Capitale
Normandie TV
télégrenoble

Réalisateur(s) Laurent Préyale
Genre Spectacle, Théâtre
Année 2013
Durée 95 mn
Format 16/9

Extrait(s)
Equipe technique

Image Marie Anglade, Christian Fienga, Céline Metzger, Pascal Tirilly
Son Christophe Tassin
Montage Vivien Casamian
Mixage Pierre-Emmanuel Guinois

Spectacle

Auteur du spectacle Raymond Devos, Jean-Claude Dreyfus
Mise en scène Christophe Correia
Comédien(s) Jean-Claude Dreyfus, Thomas Février